Conseils

Conseils

Le chemin est une grande aventure. La tentation peut être grande de vouloir la « contrôler ».

Conseils

De tous les coins du monde des gens prennent le chemin pour Santiago. Pour chacun, les préparations du voyage seront différentes. Cela dépend de votre expérience, de votre état de santé, de la période, etc..

Mais il y a encore autre chose. Beaucoup de gens décident de laisser la vie quotidienne derrière eux, de prendre le temps pour découvrir (de nouveau) les choses essentielles. C’est à dire que c’est aussi une grande aventure. La tentation peut être grande de vouloir la « contrôler »:

  • en bourrant le sac à dos avec des « sécurités »,
  • en laissant transporter les bagages ou en prenant un taxi, pour éviter les obstacles,
  • en téléphonant beaucoup, en envoyant beaucoup des sms ou des mails pour ne pas lâcher ce qui est familier,
  • en essayant de projeter tout, pour ne pas se livrer à l'incertitude,
  • en cherchant sur l’internet pendant des journées entières pour trouver des solutions aux problèmes qui, dans la pratique, en général, ne se posent pas.

Bien sûr, ils peuvent avoir des bonnes raisons de chercher des moyens. Ce qui pour l’un est un grand défi, pour l’autre, peut être très facile.
Mais ce qui est un défi pour tout le monde : vraiment engager l’aventure, essayer de reconnaître les obstacles en tant que possibilités de développement, avoir confiance que vous aurez de l’aide et avoir confiance en soi !
 
Peut-être qu’il faut mieux commencer l’aventure le plus ouvert que possible, laisser nos avis pour ce qu'ils sont, fermer l’ordinateur et prendre le chemin…

Sur le chemin