Accueillir les pèlerins

« Accueillir les pèlerins »

Une des œuvres de miséricorde (1504)

Donativo

Pour ceux qui marchent ou qui font le chemin en vélo, à partir de leur propre maison jusqu'à Santiago de Compostelle, le chemin est relativement cher.  En particulier pour les pèlerins qui reçoivent un salaire modeste, ou pour ceux qui viennent des pays ou les salaires sont plus bas. 

A L'Esprit du Chemin nous aimons bien que tout le monde puisse vivre cette expérience particulière. C’est pourquoi nous travaillons tous comme bénévoles et sur la base des donativos. C'est espagnol et cela veut dire: un don, une participation libre.

Malgré tout ce travail volontariat il reste quand même des frais: le gaz, l'électricité, l'eau, la téléphonie, l'internet, le transport, les assurances, les impôts, le nettoyage, les boissons et la nourriture, sans oublier le logement et la table pour les bénévoles (qui n'ont pas de compensation, ni pour leur travail, ni pour leurs frais de voyage).

Accueillir les pèlerins (par: Meester van Alkaar (1504), dans: Rijksmuseum Amsterdam)

Alors vous fixez vous-même combien vous pouvez et voulez donner. Evidemment c'est bien si vous voulez et pouvez tenir compte des frais pour l'hospitalité. Ainsi on peut également offrir cette hospitalité à d'autres pèlerins avec les même intentions. Un suggestion: si vous donnez pour une nuitée, un repas du soir et un petit-déjeuner:

  • entre € 22 et € 26, cela couvre les frais *)
  • plus de € 26, on peut payer les extras pour telles choses qui transforment le gîte en un endroit spécial.
  • moins de € 22, vous avez certainement une bonne raison.

*) Non compris : les boissons que vous nous commandez.

Merci pour votre don!

La petite maison pour les dons